(2)
Usages

En 2030, Siri s’appelle Nestor

  • Philippe Tessier
    Responsable Maketing France de Plantronics

Au début des années 2010, Siri révolutionne la recherche d’informations sur notre iPhone. Quelques mois plus tard, tous les constructeurs de smartphones intègrent un assistant vocal dans leurs périphériques. En 2030, l’utilisateur n’a plus besoin de commander son téléphone pour obtenir des informations… ce sont les informations qui viennent à lui, grâce à Nestor, un assistant vocal nouvelle génération !

En 2030, Nestor, le majordome rêvé, nous accompagne tout au long de la journée grâce à un système audio placé dans une oreillette ou sur nos accessoires (les femmes préfèrent la plupart du temps qu’il soit dissimulé dans leurs boucles d’oreilles). Nestor nous abreuve d’informations personnalisées basées sur nos activités et nos interactions avec nos proches et nos collègues. Il se permet aussi de nous orienter, voire de nous coacher s’il estime que nous ne prenons pas la bonne décision !

Si l’on a décidé d’aller au bureau – les entreprises ont maintenant compris que le présentiel n’avait aucun intérêt et qu’il était préférable pour l’employé qu’il travaille depuis le lieu qu’il a défini comme le plus adéquat – en arrivant et alors que nous avons débuté une conversation virtuelle en chemin (les communications dites téléphoniques n’existent plus vraiment), notre surface vitrée depuis laquelle nous collaborons, dessinons, prenons des notes, connectée à Nestor, s’allume automatiquement. Il a en effet décelé notre présence lorsque nous sommes arrivés dans l’entreprise. La conversation bascule en mode visiolographie alors que nous nous installons dans notre fauteuil. Nestor se charge des petits gestes du quotidien et nous fait ainsi gagner du temps. Au cours de nos conversations virtuelles, Nestor nous indique si nous parlons trop vite et nous adresse des messages en conséquence : « Pensez à articuler et à ralentir votre débit de paroles ».

La machine à café est, elle aussi, en communication avec Nestor. Elle se met en marche automatiquement à notre approche. Elle ne dispose plus de bouton et elle connaît nos goûts en matière de boisson : pas besoin de lui rappeler tous les jours que nous aimons les expressos sans sucre !

La matinée peut ensuite s’écouler paisiblement. Les entreprises ont enfin traité l’épidémie du bruit au travail qui sévissait depuis qu’elles s’étaient réorganisées en open space. Le bureau est maintenant organisé autour de différentes zones acoustiques que Nestor nous invite à rejoindre en fonction de la tâche que nous réalisons.

A la pause déjeuner, nous en profitons pour faire des courses dans l’épicerie bio la plus proche. Dès que nous franchissons l’entrée du magasin, l’oreillette dont nous sommes équipés est détectée par l’enseigne qui peut alors nous informer des promotions effectuées sur nos produits préférés. Le panier interactif et Nestor sont amis, ils se connaissent. Le paiement s’effectue automatiquement à la sortie du panier, il n’y a plus de passage en caisse. Tout au long de notre parcours, nous sommes dirigés vers les produits bénéficiant de remises ou que nous cherchons.

Si nous déposons dans notre panier trop de produits gras et sucrés, Nestor revêt le costume du nutritionniste et nous oriente vers des produits plus équilibrés. Ses conseils avisés basés sur un calcul rigoureux des calories présentes dans notre panier, nous permettent d’ajouter des aliments que nous n’aurions pas choisis spontanément.

En 2030, nous avons toujours des rendez-vous clients. Les réseaux sociaux du premier quart de siècle ont revêtu de nouvelles formes, pour autant, il est redevenu bon de se voir. Pour nous y rendre, nous nous déplaçons toujours en voiture mais elles sont non polluantes et se conduisent seules sur une grande partie de nos voyages ou en transports en commun mais il n’y a plus de problèmes techniques sur les lignes. Nestor sait à quelle heure notre réunion est programmée puisqu’en bon communicant, il est connecté à notre agenda électronique et nous prévient en amont s’il détecte un problème de circulation. Il nous indique même à quel moment partir pour éviter un embouteillage, les axes routiers restent chargés. Nous n’avons plus besoin de chercher les informations sur de multiples applications comme nous le faisions en 2015. Nestor analyse les informations qui viennent à nous et nous propose des solutions, comme par exemple, un itinéraire alternatif en cas de souci de trafic.

Sur le chemin du retour, Nestor nous fait des propositions de dîner à concocter pour la famille en fonction de ce qu’il voit dans nos réfrigérateurs et nos placards connectés. Si un ingrédient manque, nous pourrons nous le procurer en chemin. Nestor devient un véritable coach dont nous ne pouvons plus nous passer ! Quoique, nous ne lui avons pas encore dit que lorsque nous nous arrêtons chez notre caviste préféré, ça n’est pas uniquement pour lui serrer la main. Nestor serait capable de nous dire qu’il y a trop de calories dans ce verre de vin que nous avons bien décidé de nous offrir après une journée bien chargée.

Biographie

Philippe Tessier commence sa carrière chez Stanley-Idess en 1991, où il s'est spécialisé dans la fabrication d’équipements en OA (Office Automation).

Il rejoint ensuite Plantronics, ou il assume différents rôles pour la France puis plus tard sur la zone EMEA. De retour en France en 2010, il prend la responsabilité du marketing et des forces de ventes sédentaires.
Il est un passionné du « Smarter Working » et intervient dans de nombreux forums autour du travail et de ces évolutions.

Philippe Tessier est membre du CMIT.

(2)
Cet article vous a plu ? Retrouvez une sélection des meilleures contributions dans notre hors-série.

Commentaires (2)

  • Nuno Gouveia
    08.02.2016

    Très belle est intéressante vision de l’avenir, merci pour ce voyager dans le futur. Cdt, Nuno, Switzerland

  • Fabien RAYNAUD
    27.02.2016

    Avec ce que propose déjà Google Now, on est déjà pas si loin de ça.
    Pour le travail, en revanche, l’aspect social (rencontre physique avec ses collègues, discours autour de la machine à café) reste quand même primordial.

Commenter cette page

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.