(0)
Usages

La rencontre virtuelle en temps réel

  • Romeo Baertsoen
    VP Strategic Marketing Corporate AV de Barco

Nous sommes le lundi 2 décembre 2030. C’est la rentrée. Sur le papier, en tout cas, car dans les faits, vous avez décidé de prolonger encore un peu vos vacances sous le soleil. Un cocktail à la main, confortablement installé dans un transat au bord d’une mer paradisiaque, à l’eau claire et transparente, vous enfilez votre casque de réalité augmentée de type Microsoft HoloLens. Vous voici immédiatement projeté en réunion avec votre équipe, qui vous apparaît sous la forme d’hologrammes s’intégrant dans votre champ de vision. A la manière du Conseil Jedi de l’ancienne république de Star Wars, telle qu’imaginée par George Lucas, inutile de parcourir des milliers de kilomètres pour vous sentir réellement là : la réalité augmentée dépasse désormais la fiction. Et la téléprésence vous assure une représentation virtuelle parfaite pour profiter de congés tardifs sans remords ni crainte de rater un dossier important. D’autant que vous ne manquez vraiment rien, pas un souffle ni un éclat de rire, grâce aux multiples micros et caméras qui captent l’intégralité des échanges en cours. Et oui, vous pouvez même vous payer le luxe de souffler une blague en douce à votre voisin de droite…

Le rythme de la réunion est intense et vous avez peur de ne pas tout suivre ? Pas de panique ! Pour vous seconder au quotidien et effectuer pour vous diverses opérations, un assistant personnel d’une intelligence supérieure est à votre service : il prend des notes, gère vos rendez-vous et échange de manière fluide et cohérente avec vous, à la manière de 3-CPO et de R2D2… A la différence près que cet assistant-là loge dans le nuage… Pour y accéder, vous disposez d’une interface physique (intégrant micro, haut-parleurs et caméra) sur votre appareil personnel (smartphone ou tablette). 3-CPO ou RD2D peuvent aussi prendre la forme d’un drone vous suivant un peu partout, comme un fidèle animal de compagnie… A la clé, vous êtes capable de vous concentrer sur les activités à valeur ajoutée avec la certitude de déléguer les tâches secondaires en toute sérénité.

Et lorsque vous êtes bel et bien là, votre environnement de travail est lui aussi digne d’un film de science-fiction : les murs sont devenus des écrans géants et interactifs, et les systèmes de visualisation sont capables de prendre en charge la diffusion d’informations en temps réel. Il est possible de transférer tout volume de données, quelles que soient leur provenance et la distance, afin de les afficher sur l’écran de votre choix, et ce, en 3D et de manière ultra sécurisée. Bien sûr, vous interagissez facilement avec ces données sur ces interfaces visuelles, de la même manière dont vos ancêtres interagissaient avec leurs écrans tactiles à l’époque… Vous recherchez une interaction en toute confidentialité, à l’abri des regards ? Emportez donc avec vous votre écran enroulable, équipé de ses fonctions micro et haut-parleurs, et déroulable depuis son rouleau ressemblant à un grand stylo à peu près partout où vous le souhaitez.

En cette année 30, vous l’avez compris, la salle de réunion s’est métamorphosée. Les innovations des vingt dernières années paraissent lointaines : c’en est fini des téléphones fixes, de la vidéoconférence et des numériseurs de documents. La salle de réunion est désormais totalement virtuelle : la plupart des rencontres s’organisent aujourd’hui dans le cloud, grâce à de gigantesques serveurs virtuels. Avec le temps, le travail a ainsi su s’organiser progressivement à travers une présence mixte, à la fois physique et virtuelle. La technologie est parvenue à un degré de complexité extrême dans ses fonctionnalités et son potentiel, tout se montrant toujours plus simple à appréhender pour les utilisateurs. Elle a ainsi su s’effacer pour laisser la place aux échanges et au partage, que les collaborateurs soient réellement présents ou non dans la salle.

Mais retour à la réalité : en ce lundi 2 septembre 2030, votre réunion virtuelle est maintenant terminée. Et il est temps d’aller piquer une tête dans cette mer paradisiaque. Car elle, elle n’a rien de virtuel. Et vous comptez bien en profiter encore un peu.

Biographie

Responsable de la stratégie dans le secteur Corporate, Romeo Baertsoen dirige l’équipe de marketing stratégique de la division Corporate de Barco.

Romeo Baertsoen possède une expérience internationale en matière de chaîne d’approvisionnement, de gestion de projet et de marketing stratégique.

Il débute sa carrière en 1998 en tant qu’ingénieur commercial chez Daikin.

En 2005, il intègre la division Healthcare de Barco où il occupe le poste de Responsable back-office. Puis il rejoint le secteur Digital Cinema et est à l’origine en 2011 de la joint-venture avec China Film Group en Chine. En 2012, Romeo devient Vice-président de la division Strategic Marketing Corporate AV.

Romeo Baertsoen est diplômé en architecture, option Anthropologie culturelle, auprès de la School of Arts & Science et en marketing auprès de l’école VLEKHO de Bruxelles. Il possède également un MBA de la Vlerick Management School de Louvain-Gand et a intégré la Graduate School of Business de l’Université de Stanford.

(0)
Cet article vous a plu ? Retrouvez une sélection des meilleures contributions dans notre hors-série.

Commentaires (0)

Pas encore de commentaires

Commenter cette page

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.