(0)
Usages

Mai 2030 – Quartiers Défense, Babel virtuel

  • Catherine Charmoille
    Executive Coach

Mai 2030. Les enfants n’ont pas classe demain, les jolis ponts du mois de mai restent un beau cadeau, pas toujours pour notre productivité, mais au moins cela me laisse le choix de travailler ou pas demain, et de décider de mon lieu de travail ! Je suis consultante, salariée d’une entreprise de Conseil en informatique basée à Quartiers Défense, ces nouveaux immeubles vers Colombes et Bezons, conçus comme un Campus et dans un style multi activités. J’ai un rapport à remettre à mon client, je vais lui indiquer que je travaille à distance en TOAD (travail occasionnel à distance). Je vais organiser une vidéo conférence avec lui en fin de matinée. Je vais sans doute me rendre en famille demain, et je n’aurai pas les accès réseaux suffisants. Je consulte donc mon application mobile pour me géo localiser et trouver un espace de travail collaboratif, cowork, avec un équipement en vidéo conférence. J’ai aussi besoin de préparer la mise en page de documents et je vais voir si un imprimeur est présent sur le cowork municipal demain pour échanger avec lui. Je sais que Tom, un traducteur anglais sera là pour m’aider à vérifier ma présentation en anglais. En échange, je vais l’aider sur sa comptabilité. Quand j’aurai fini, je retrouverai les enfants sur le lieu de leur activité grâce à l’application de suivi d’activités de leur centre de loisirs…

Mai 2030. Je repars dans la cité. Quel mode de transport choisir aujourd’hui pour me rendre à la Défense ? Co-voiturage, vélo électrique, scooter électrique, en mode « Lib’ » ? Transports en commun ? Finalement mon application Mob’in-City m’offre 3 choix parmi toutes ces possibilités et me permet de décider rapidement, au pied de mon immeuble.

Super toutes ces applications sur mon smartphone ! J’ai même maintenant un gestionnaire d’applications pour smartphone très performant qui me gère les installations de celles qui sont pertinentes pour moi, tout cela calculé à partir de mon utilisation. Le smartphone est désormais mon 4e cerveau ! Il se recharge fréquemment grâce à sa connexion aux réseaux lumineux LED que je traverse dans les transports ou au bureau, ou bien connecté à mon bracelet kinétique qui le recharge grâce à mes pas ou mes mouvements, sauvée ! En route pour le bureau ! C’est mon choix aujourd’hui, car j’accueille mes clients dans notre espace collaboratif pour valider les nouvelles étapes du projet.

Meilleure gestion des espaces de travail

Mai 2030. Quartiers Défense est conçu comme un campus, dans un style « multi activités ». Je rentre à l’accueil et déjà mon badge de la journée est prêt, avec mes différents paramètres de connexions aux réseaux intranet et privés de l’entreprise. La sécurité dans l’entreprise, notamment informatique, est devenue cruciale. Les objets connectés obligent les entreprises à ouvrir à chaque instant leurs systèmes informatiques, et les accès aux espaces de travail sont donc contextualisés et temporalisés. Je déclenche mon application Mob@Work qui géolocalise les collaborateurs, et me permet de retrouver mon collègue rapidement dans les open spaces. Terminé le fameux « tu es où ?» téléphonique ! Maintenant on se géolocalise à tout instant ! On trouve rapidement notre salle de réunion en suivant le plan des locaux sur mon Smartphone et je peux donc programmer la réservation de la salle en faisant apparaître le logo de l’entreprise et les noms de mes clients. Une fois installés dans un espace, des capteurs placés sous nos sièges ou dans les espaces détectent notre présence et se connectent aux applications de réservation d’espaces. Ainsi, plus de problème pour trouver une salle de réunion de la capacité attendue ou un espace libre dans l’open space. Cette application gérant les espaces de travail m’indique le meilleur espace disponible pour selon mon activité, mon lieu, mes besoins.

Bouger dans les espaces me permet ainsi de rencontrer plus de personnes. C’est clairement un moyen de partager les idées, on appelle cela la cross fertilisation. Ces rencontres et ces applications nous permettent ainsi de partager nos compétences sous forme de troc de compétences et d’enrichir toujours plus notre réseau social. On observe ainsi que la créativité est bien meilleure

Management participatif et situationnel

Dans cette nouvelle ère des objets connectés, on peut imaginer les envies et concevoir les espaces dans une logique de permissions. On conçoit des outils, des services au service de la femme et de l’homme en réponse à ses multiples instants de la vie quotidienne.

Changement de style de management, on entre définitivement dans le management participatif et le management situationnel ! C’est la compétence de manager coach que l’on recherche aujourd’hui. La compréhension de la posture de coach, les séminaires en développement personnel font désormais partie des plans de formation pour chacun et cela a permis de faire descendre les cas de burnout dans l’entreprise.

L’intergénérationnel est également un axe important. On travaille de plus en plus vieux et les générations se croisent au bureau et les espaces de travail doivent répondre à cette cohabitation.

La place du bien-être est ainsi très présente dans l’entreprise. La prise en compte de la santé du collaborateur est d’emblée indispensable puisque notre espérance de vie augmente sans cesse et que notre vie professionnelle est plus longue. Les plus seniors bénéficient pour cela d’un suivi en temps réel de leurs conditions physiques, s’ils le souhaitent, grâce à des capteurs positionnés sur leur personne. Chacun peut ainsi suivre son diabète, sa nutrition, ses efforts physiques journaliers. Travailler plus, dans des conditions physiques différentes, parfois en traitement thérapeutique mais pour l’entreprise, et de temps en temps dans l’entreprise, ensemble pour créer le lien social.

L’entreprise est ouverte et connectée sur le monde. Elle accueille mieux et plus. Elle s’ouvre entièrement à l’écosystème et l’alimente. Elle accueille désormais également des start-up locales et organise régulièrement des MeetUp pour partager les compétences, tout cela bien entendu grâce à des applications mobiles adaptées à chacun.

Et nous sommes bien entendu dans un monde global, international et les applications connectées nous permettent désormais d’évoluer dans un « Babel virtuel » nous traduisant directement les mots prononcés dans un casque et retraduits instantanément à l’autre.

Casques intelligents, smartphones, lunettes intelligentes et bracelets santé font désormais partie de l’équipement proposé au collaborateur de l’entreprise de 2030, au même titre qu’un PC portable !

Biographie

Catherine Charmoille est Executive Coach, certifiée de l’Ecole de Coaching d’H.E.C. Elle est formée au modèle d’intervention de l’Ecole de Palo Alto et certifiée Praticien PNL auprès de Robert Dilts à l’Université de Santa Cruz, Californie (NLP University).

Coach Multiculturel, elle s’appuie sur une expérience de plus de vingt années de management transnational dans une importante multinationale de l’informatique. Elle en a gardé le goût de l’accompagnement pour faire émerger les talents.

Elle intervient aujourd’hui dans l’accompagnement des transformations des organisations et des entreprises, en posture de coach. Elle accompagne l’entreprise dans la conception d’espaces de travail pensés et co-construits avec les collaborateurs de l’entreprise et « Agir ensemble, en resserrant les liens ».

(0)
Cet article vous a plu ? Retrouvez une sélection des meilleures contributions dans notre hors-série.

Commentaires (0)

Pas encore de commentaires

Commenter cette page

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.